24 novembre 2017

«Les mouches à miel. Que miel? Bien plus, les mouches à mieux!», Fred Pellerin

par Miels d'Anicet

Les mouches à miel. Que miel ? Bien plus!

Elles et nous. Nous et elles. Liés. Avec cette grande leçon d’interdépendance Qu’on s’est construite avec les siècles : Tu me ruches, Je te liche, On butine, Et nous nous pouvons.

Les abeilles? Pas que miel… Comme des arbitres en rayures jaunes Ce sont elles qui gouvernent Aux mariages des fleurs, Et à tous ces possibles de fruits.

Et si jamais, En se projetant un peu trop loin, Si jamais les craintes s’avéraient Et qu’un jour les bourdonnements cessent… S’il fallait un jour ajouter les apidés À la liste des créatures allées, Sans doute que l’humainerie suivrait pas loin derrière, À garnir la liste des fabuleries Parmi les licornes, Les sirènes Et autres lointains dragons incroyables.

Les abeilles? Et nous. Ensemble. Les mouches à miel. Que miel? Bien plus: Les mouches à mieux !

— Fred Pellerin

Des mots précieux

Ces mots, il me les a donnés lors d’une rencontre d’amis à Paris et, par un matin brumeux, assise à l’aéroport, je les ai lus. Ils m’ont fait pleurer, pleurer de peur qu’un jour ça arrive… que les abeilles fassent partie de l’univers fantastique de l’homme.
Propulsée par une véritable passion pour l’apiculture, l’équipe des Miels d’Anicet est engagée activement dans la sauvegarde des abeilles et la mise en valeur du travail qu’elles accomplissent. Chacun de nous est toutefois conscient que, malgré toute l’énergie déployée, nous ne pourrons pas à nous seuls faire toute la différence. Nous espérons donc voir naître une collectivité, qui, telle une colonie d’abeilles, s’affairerait à la tâche.
L’heure est venue de recommencer à semer autour de nous la vie, de faire des choix responsables quant à ce que nous voulons voir dans nos assiettes, dans nos champs et dans nos campagnes. La terre que nous empruntons à nos enfants mérite bien que l’on fasse pour elle les choix qui s’imposent afin que ses richesses soient préservées.
— Anne-Virginie ( et Anicet et notre équipe)
PS: ce poème m’a été offert par Fred pour la préface de mon livre Miel— L’art des abeilles, l’or de la ruche.
Fermer